Cours d'écoles buissonnières à Bordeaux

Publié le jeudi 2 septembre 2021

A l'occasion de la rentrée 2021, Bordeaux inaugure sa première cour d'école buissonnière, mixte et plus verte. Ainsi, les élèves de la maternelle Paul Lapie, à Caudéran, ont découvert la cour d'école qu'ils ont repensé collectivement avant l'été.
Cette réalisation signe la première des "cours buissonnières" de la municipalité, qui consacre à cet objectif une enveloppe de 12 millions d'euros : des cours d'écoles et de crèches adaptées au changement climatique, à la mixité filles-garçons et à l'inclusion de tous.

Mandaté par la Ville, le cabinet Alto Step, spécialisé en urbanisme durable, a mené une large concertation auprès de l'ensemble des usagers de la cour : l'équipe éducative (directrice, enseignants, agents, personnel périscolaire) et les élèves des quatre classes. Grâce à des temps d'animation spécifiques, chacun a pu partager son expérience et exprimer ses souhaits. Une fine observation sur site a permis d'identifier les espaces où les élèves s'amusent, se retrouvent, se chamaillent, courent, se reposent, ou s'isolent en priorité. Chaque enfant étant par ailleurs invité à caractériser ce qu'il "aime" ou "n'aime pas", et à imaginer sa cour idéale avec "un portail décoré", "une fontaine à eau" …), à l'aide de différents supports tels que des dessins, gommettes, symboles ou photos aériennes.

Issu de cette matière croisée, le plan de réfection a notamment donné lieu à la suppression de béton, remplacé par 100 m2 de terre, un revêtement en liège sur l'aire de jeu, un repositionnement de certains modules de jeux, d'une cabane, d'une marelle au sol.

L'école Beck bénéficie elle-aussi de sa cour buissonnière.
À venir : le réaménagement des cours des crèches Sainte-Colombe et Grand Parc, et des écoles Simone Veil, Achard et Benauge où la concertation a débuté.